top of page

LES ROUTES DE L’OR

 

du Mali au Japon

 

Claire Merigoux, voix 

Ballake Sissoko, kora

Martin Bauer, viole de gambe

Kengo Saito, rubab afghan et sitar 

Rishab Prasanna, bansuri 

Mosin khan Kawa, tablas

Claire Merigoux Ballaké Sissoko, Martin Bauer et Kengo Saito à l'Abbaye de Cluny pour le concert Les Routes de l'Or avec ODO

 

Tout comme les nomades et les marins se laissaient guider par la même étoile céleste qui les aidait à traverser l’espace et le temps, c’est les musiciens de ODO Ensemble qui embarquent pour un voyage sur LES ROUTES DE L’OR au Moyen Âge.

 

Au moment de l’Age d’Or Africain, au XIV siècle, dans les ports et les comptoirs d’Afrique, d’Europe, d’Orient et d’Asie, lieux de nombreux échanges commerciaux, de religions et de croyances, de mythes et rituels, musiciens et chanteurs se croisaient.

 

Outre le fait d’échanger l’or du Sahel contre la soie asiatique, il y avait ceux qui échangeaient les arts et la musique, reflet d’une imprégnation vivante due aux modes de transmission orale.

 

ODO Ensemble dans ce voyage, s’aventure aussi à une rencontre entre les musiques modales traditionnelles et les musiques occidentales.

 

Voix, Kora, viole de gambe, rubab, bansuri, sitar, tablas ...

 

Quand le royaume du Mali dialogue avec la Corse Génoise, Babylone, Ispahan, les Indes et le Japon, chanteuse et musiciens font vibrer les âmes.

 

Ils nous racontent un rêve, une histoire, l’Histoire de leur peuple, transmettant par les sons, savoirs ancestraux et poésies, aux épices de désirs et senteurs d’espoir.

 

Ces « Musiques Survivantes » valent de l’or, comme un trésor inestimable, si précieux à préserver, héritage immatériel d’un patrimoine culturel et spirituel de plusieurs mondes et de toute une civilisation.

Claire Merigoux, juin 2021, France

bottom of page